Conjoncture Economique - Reformes

Conjoncture Economique - Reformes mx

Les réformes structurelles du Mexique au service de la croissance

Christine Lagarde, directeur général du Fond Monétaire International (FMI), lors de sa visite au Mexique en juin 2014, a demandé de la patience aux Mexicains pour voir "l'extraordinaire et durable" croissance, résultat des réformes mises en place par le président Enrique Peña Nieto. Elle a affirmé: "Nous sommes convaincus de la solidité et de la stabilité de l'économie mexicaine".

Sur la réforme du marché du travail, Mme. Lagarde a déclaré que la suppression des obstacles au recrutement permettra la création de 400 000 nouveaux emplois par an.
Elle a également mentionné que les changements dans les télécommunications et la loi anti-monopole sont déterminants pour accroître la concurrence et encourager l'offre d'investissement et offrir des services moins chers.
En ce qui concerne la réforme financière, l'expansion de l'accès au crédit pour les petites et moyennes entreprises favorisera la création d'emplois et la croissance. 

La stabilité économique et politique du pays, couplée à la mise en place de réformes structurelles, favorisent la croissance du Mexique et l'émergence de la classe moyenne. Aujourd'hui 21% de la population du Mexique gagnent plus de 2 400 € par mois, soient 23 millions de personnes considérées appartenant à la catégorie A, B et C+. La Classe Moyenne ou catégorie C, représente environ 17% des foyers soit 19 millions de personnes, qui gagnent entre 810 et 2 400 € par mois. Nous pouvons donc considérer un marché potentiel de plus en plus large avec environ 42 millions de voyageurs potentiels.